Actualités

::. Toutes les actus...

 

L'Association pour la Promotion de l'Artisanat du Massif Central (APAMAC), qui regroupe les 22 Chambres de Métiers et de l'Artisanat et les 6 Chambres Régionales de Métiers et de l'Artisanat du Massif Central, a pour mission de coordonner les actions de promotion et de développement économique présentant une forte valeur ajoutée des entreprises artisanales sur le territoire du Massif central.

Selon la définition géographique de 1975, le Massif central est un territoire comprenant les régions Auvergne et Limousin dans leur intégralité, ainsi qu’une partie de Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Depuis le décret d’octobre 2005, le territoire du Massif recouvre également une partie de la Bourgogne (le Morvan). En tout, ce sont 22 départements couverts en partie ou en totalité, soit     85 000 km² pour 3,7 millions d’habitants.

L'Association se compose de membres élus des Chambres de Métiers du Massif Central dont tout ou partie de la circonscription intègre le Massif Central. Elle représente ainsi à elle seule 6 régions :

  • Auvergne
  • Limousin
  • Rhône-Alpes
  • Languedoc-Roussillon
  • Midi-Pyrénées
  • Bourgogne

Lettre d'informations (Newsletter)

Pour être tenu au courant des nouveautés de l'Apamac, inscrivez vous à la lettre d'informations en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre prénom et votre nom

Votre adresse électronique

Désincription

Mot du 
      président

Discours d'investiture du Président Francis MATHIEU lors de l'Assemblée Générale du 8 février 2012 :

 Chers Collègues,

Nos Chambres de Métiers et de l’Artisanat, au travers de la volonté commune et de la détermination partagée de nos prédécesseurs, ont affirmé leur convergence et leur appartenance territoriale en fondant l’Association de Promotion de l’Artisanat du Massif Central « APAMAC » dans les années 1970.

Près de 4 décennies se sont écoulées et des évolutions se sont opérées tout au long de cette période :

- la création des Chambres Régionales de Métiers et de l’Artisanat il y a ¼ siècle,

- plus récemment la réforme de notre réseau qui réaffirme et renforce l’échelon régional tout en maintenant le rôle fondamental de nos structures départementales en relation de proximité directe avec nos ressortissants.

L’action de l’APAMAC a été structurante et fédératrice pour nos structures avec des dispositions  incitatives pour nos C.M.A.

Je ne citerai que 3 d’entre elles qui me paraissent essentielles :

- Tout d’abord la concrétisation des services économiques de nos Chambres au travers de la formation et du recrutement des agents économiques,

- Ensuite l’engagement d’actions collectives en faveur de nos entreprises, notamment la mise en place de groupements coopératifs d’achats et les coopératives artisanales de construction dans le bâtiment,

- Enfin, la création de services nouveaux avec les centres de gestion en faveur de nos ressortissants.

Après ce bref rappel qui me paraissait utile, je tiens à remercier tout particulièrement l’action de mon prédécesseur, Serge VIDAL, qui a maintenu la barre de l’APAMAC dans un contexte où notre organisation interrégionale au niveau du Massif Central se devait de trouver un nouvel espace, pour fédérer et concrétiser de nouvelles initiatives.

Notre mission est d’apporter une réelle complémentarité et une plus-value à nos actions essentielles conduites au plan régional en partenariat avec nos C.R.M.A. notamment dans le développement économique et la formation professionnelle.

Aussi, l’existence et la pertinence de la Convention Interrégionale et du Programme Opérationnel Massif Central sur la période 2007 – 2013, comme la récente  structuration des instances consulaires du Massif Central au travers de MACEO, ne nous autoriserait pas, à mon sens, compte tenu du rôle et de la mission que tiennent nos entreprises sur cet espace Massif Central, à ne pas être partenaires et  solidaires de cette nouvelle stratégie économique.

Notre  implication doit contribuer à faire partager nos expériences, à s’enrichir des initiatives de nos partenaires, Chambres de Commerce et d’Industrie et Chambres d’Agriculture, et à relever ensemble les nouveaux défis qui se présentent, voire qui s’imposent, à nos entreprises pour la compétitivité des territoires sur lesquels nous intervenons au quotidien.

Il faut rechercher les synergies qui nous font défaut au niveau départemental et régional pour construire et conduire des projets innovants, mobilisateurs et fédérateurs au niveau de cet espace interrégional qu’est le Massif Central.

C’est  au niveau de ce massif de moyenne montagne qui représente 1/7 du territoire national que nous devons rechercher une valeur ajoutée dans nos actions communes.

Sa position et sa dimension sont totalement représentatives au plan européen, et c’est une chance pour les artisans du Massif Central de s’impliquer et de participer à la concrétisation de la future convention interrégionale comme du prochain Programme Opérationnel qui vont se concrétiser pour la période 2014 – 2020.

Aussi, je vous invite à être constructifs, coopératifs, et imaginatifs pour répondre aux attentes et aux besoins de nos entreprises qui concourent à la cohérence et à la compétitivité de cet espace qu’est le Massif Central.

Permettez-moi d’émettre le vœu que notre projet fédérateur portant sur l’accessibilité partagée avec nos collègues des C.C.I. trouve sa concrétisation lors du Comité de Programmation qui est fixé le 8 Mars prochain.

Celle-ci doit être exemplaire et doit être menée avec toute l’implication et la mobilisation de nos échelons territoriaux au plan régional et départemental.

L’ingénierie et la coordination seront menées par MACEO avec l’implication de notre collaborateur de l’APAMAC, Guillaume CASSE, la cohésion sera déclinée au plan régional et l’animation assurée au plan départemental par les C.M.A. et les C.C.I. qui sont engagées dans cette action.

Cette action doit permettre de concourir à l’amélioration de l’attractivité du Massif Central, et ce dans un double objectif :

- D’une part, au travers de l’adaptation des locaux professionnels de nos ressortissants qui reçoivent du public et assurent au quotidien une offre de produits et de services de qualité à nos populations,

- D’autre part, elle se doit de positionner nos entreprises dans l’amélioration du logement au travers de la réhabilitation du bâti traditionnel afin que celui-ci puisse être conforme aux besoins des personnes âgées à mobilité réduite, voire aménagé avec l’application de nouvelles technologies, dont la domotique, pour sécuriser le cadre de vie des personnes âgées en instance de dépendance.

 L'engagement des acteurs du Massif central dans cette économie du vieillissement doit être exemplaire sur ce territoire et doit affirmer notre volonté de ses acteurs économiques d'être réactifs face aux enjeux de demain." 

 

Correspondance : APAMAC - 14 avenue Léonard de Vinci 63000 Clermont-Ferrand Cedex
Tél : 04 27 04 51 30 - Fax : 04 73 28 38 96 - Courriel : contact@apamac.fr

© Apamac - Mentions Légales - 2007 - Tous droits réservés - Conception du site : e-fusion